CEPHALOTUS

Cephalotus : des pièges passivement actifs

Le Cephalotus intrigue ! Ses petites urnes passives très colorées attirent autant les insectes pour les capturer et les digérer, que notre regard émerveillé par sa beauté.
Le Cephalotus follicularis produit des cruches et des feuilles qui sont, elles, non carnivores.
Au fond de ses petites cruches, se trouve un liquide digestif dans lequel les insectes meurent noyés. Mort atroce ? Et non… C’est simplement la nature qui fait son travail.

Le Cephalotus follicularis peut paraître assez capricieux au premier abord… Une fois que vous lui avez trouvé la bonne place, ses formes, ses couleurs et son originalité vous rappelleront pourquoi vous vous êtes lancé dans le monde magique des plantes carnivores.

  • Origine : Australie du Sud
  • Températures supportées : 5°C environ l'hiver, 18 à 35°C l'été
  • Croissance : Mai à Septembre
  • Dormance: Octobre à Avril
  • Taille : pièges (quelques centimètres), floraison (60 cm)

Luminosité

Procurez à votre Cephalotus une luminosité importante. Il pousse également en situation ombragée. Alors les urnes seront davantage vertes.
Personnellement, je le cultive en plein soleil. Cela dépend de la région où vous habitez.

Emplacement

° Serre froide / véranda (à privilégier)
° Serre balcon protégée des grands froids l'hiver
° Rebord de fenêtre
Au printemps & en été, ce n'est pas un souci, le Cephalotus peut être placé en extérieur. En hiver, il faudra le protéger des gelées.

Arrosage

° Eau non calcaire (eau de pluie, déminéralisée ou osmosée).
° Maintenir le pot dans quelques centimètres d'eau : mai - septembre
° Conserver le substrat humide : oct - mars

Substrat / Pot

 

Pour le substrat, favorisez un mélange drainant composé de 50% de tourbe blonde et 50% de perlite. 
Si vous avez un substrat composé de 70% de tourbe blonde et 30% de perlite, cela conviendra aussi très bien.

Vous devez absolument utiliser un pot plastique, la terre cuite n’est pas adaptée à la culture des plantes carnivores. 

Pour la taille du pot, n’ayez pas peur que votre plante paraisse un peu ridicule au début. Le gros pot permettra à votre Cephalotus d’être protégé plus facilement du froid l’hiver. 

Je souhaite un pot adapté à mon Cephalotus.

Pour résumer, n’utilisez pas d’eau du robinet et adaptez votre arrosage à la période de votre plante.  Lors de la période de croissance, laissez baigner vos plantes dans une soucoupe à réserve d’eau (arrosage par capillarité) et durant la période de repos, enlevez l’eau au fond des bacs et maintenez simplement le substrat humide. Faites attention aux gelées trop importantes l’hiver. N’hésitez pas à mettre votre Cephalotus à l’abri lorsqu’il est nécessaire.

Veillez à optimiser l’exposition de votre plante et trouvez lui le lieu dans lequel elle resplendira comme dans son milieu naturel ! 

J’aimerais m’acheter un Cephalotus !

0