Comment diviser et rempoter une Dionaea muscipula ? (Dionée attrape-mouche)

Comment DIVISER et REMPOTER sa Dionaea muscipula (plante carnivore) ?

L’automne et le printemps sont 2 excellentes périodes de l’année pour réaliser la division de tes Dionée attrape-mouche.

Ta Dionaea muscipula est bien développée et tu remarques qu’il y a plusieurs points de pousses dans ton pot ? Tu aimerais donc la diviser et la rempoter mais tu ne sais pas vraiment comment t’y prendre ?

Laisse-moi t’expliquer simplement comment tu vas pouvoir procéder pour le faire toi-même !

1) PRÉPARER UN SUBSTRAT, UNE TERRE SPÉCIALE PLANTES CARNIVORES

Comment diviser et rempoter sa Dionaea muscipulaPour cela, avant même de commencer la division et le rempotage de ta ou tes Dionées, il te faudra d’abord préparer le substrat habituel.
Si tu n’es pas débutant, tu dois commencer à le connaître par cœur : 70% de tourbe blonde et 30% de perlite. C’est le mélange adapté à la plupart des plantes carnivores, et celui-ci doit être le plus homogène possible.
Je t’invite à y ajouter de l’eau de pluie (1L d’eau pour 3L de substrat devrait suffir) pour bien l’humidifier avant de le mettre dans tes pots.
C’est une étape trop souvent négligée alors qu’il est primordial de réhumidifier le substrat pour plantes carnivores avant utilisation.

2) DISPOSER LES POTS DESTINÉ À ACCUEILLIR LES DIVISIONS ET LES REMPLIR DE SUBSTRAT

Comment diviser et rempoter sa Dionaea muscipulaTon mélange de terre spéciale plantes carnivores est donc prêt, tu peux maintenant le répartir dans les pots nécessaires pour placer les divisions de ta Dionaea muscipula.
Tu devras ainsi disposer le nombre de pots en fonction du nombre de divisions que tu as prévu d’effectuer. Tu peux ainsi remplir tous tes pots du mélange adapté aux plantes carnivores que tu as préparé préalablement. 

Une petite erreur commise régulièrement, et moi le premier, c’est de tasser avec tes doigts. Cela est à l’origine d’un manque de croissance de certaines de mes Dionaea muscipula notamment.
Maintenant j’utilise  une table afin de tasser la tourbe qu’il y a dans le pot ; c’est donc ce que je te conseille de faire. En effet, de cette manière l’air pourra continuer de circuler au niveau de ton substrat. Plus il y a d’air dans ton substrat, plus l’eau circulera facilement et ainsi le système racinaire de ta plante aura suffisamment d’espace pour se développer.

3) RÉALISER UNE BRUMISATION POUR CRÉER UN APPEL D'EAU

La 3ème étape consiste à brumiser ton substrat en surface. Tu peux donc utiliser un brumisateur pour effectuer cette opération. Et oui, l’eau mise en surface de ton substrat va faire un appel de l’eau contenue dans la coupelle ; et ainsi, elle remontera par capillarité.
Il est donc très important d’humidifier suffisamment ton substrat.

4) CREUSER DES TROUS

Ton substrat étant bien humidifié ; tu vas pouvoir passer à une étape relativement simple : faire des trous dans ton substrat. Tu peux alors te munir d’un objet en plastique ou bien d’un petit bout de bois, ou tout ce que tu trouveras autour de toi ; ton doigt peut même faire l’affaire !
L’important est de faire des trous ayant la forme du bulbe de ta Dionée et d’une profondeur égale à celle des racines ;  ainsi les trous accueilleront les divisions que tu vas faire de ta Dionée attrape-mouche de Vénus.

5) NETTOYER LA PLANTE

Avant de s’occuper de la division en elle-même, il te faut d’abord nettoyer ta plante et notamment ses pièges, et ce, avec de l’eau. Tu vas pouvoir prendre ta plante, retourner le pot, et taper légèrement dessus afin de faire sortir la plante et sa motte du pot.
Ensuite, tu vas retirer l’ancien substrat de ta plante carnivore puisqu’il est sûrement de mauvaise qualité (si tu l’as acheté en jardinerie). Étant de moindre qualité, l’ancien substrat de ta plante risque de lui apporter des maladies ; c’est pourquoi il est important de le changer pour le substrat parfait (énoncé précédemment).
A l’aide d’une paire de ciseaux, je te conseille de nettoyer les mâchoires mortes, les mâchoires noires ainsi que tous les pièges de ta Dionée. Sinon tu peux simplement tirer dessus délicatement avec tes doigts et cela devrait se détacher !

6) RÉALISER LA DIVISION

Comment diviser et rempoter sa Dionaea muscipulaMaintenant que ta plante et ses pièges ont bien été nettoyés à l’eau de pluie ou à l’eau déminéralisée : place à la division ! Munie toi d’un couteau afin de couper proprement et nettement le bourgeon de ta Dionaea muscipula.
Lorsque tu fais une division de Dionée, il est important que tu veilles à garder au moins une racine pour chaque division afin de faciliter la repousse de ta plante carnivore.
La quantité de divisions à effectuer va déprendre de la taille de ta Dionée mais également du nombre de racines présentes dessus ! Diviser ta plante n’est pas obligatoire si tu souhaites garder une plante suffisamment grosse !

7) REMPOTER LES DIVISIONS

Ta plante étant divisée en différents segments, tu vas maintenant pouvoir rempoter toutes les divisions que tu auras faites ! Je te conseille d’utiliser une pince à épiler, ainsi tes divisions seront plus faciles à placer.
Pince les racines (sans les casser) et oriente les vers le bas dans le fond de ton pot. De cette manière tes divisions pourront repousser plus facilement ! Si tu ne le fais pas, ta plante aura beaucoup plus de mal à repartir et à repousser ! Et si tu les disposes sur les côtés, elles pourraient casser et donc causer la mort de ta plante…
Cette étape n’est pas à négliger ! Bien qu’elle soit délicate, elle est très importante !

Enfonce désormais légèrement le bulbe de ta Dionaea muscipula dans ton pot, de sorte que les mâchoires de ta plante carnivore soient simplement en surface

Tu vas pouvoir venir tasser de nouveau ton pot sur la table très légèrement afin que la division de ta Dionée attrape-mouche de Vénus soit le mieux possible au contact de la tourbe. Tu peux également utiliser le dos de ta pince à épiler pour rapprocher délicatement le substrat autour du bulbe de ta Dionaea muscipula.

Reproduis cette action autant de fois que tu as de divisions de préparées et voilà tu sais diviser et rempoter ta Dionée !

8) ÉTIQUETER MINUTIEUSEMENT CHAQUE DIVISION

Divisions et rempotages sont désormais terminés, on passe à la dernière étape ; qui est selon moi primordiale, c’est l’étiquetage de tes plantes carnivores !
Il est très important de notifier le nom latin de ta plante et notamment son cultivar, mais également la provenance de celle-ci. En botanique, la taxonomie ne doit jamais être oubliée !

Si tu as encore quelques doutes ou interrogations, une vidéo au sujet de la division et du rempotage de Dionaea muscipula est disponible sur ma chaîne YouTube. Cela te permettra de visionner chaque étape afin de reproduire facilement celles énoncées dans cet article.

Bon visionnage !

Ensemble, cultivons l’insolite. 
Enzo 🍀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.