Les plantes carnivores sont des végétaux qui ont déjà attirés ta curiosité ?

Lorsque tu as souhaité te procurer ta première plante carnivore, tu hésitais à l’acheter car tu ne savais pas vraiment comment l’entretenir ?

Peut-être même que tu as décidé de lui donner des soins approximatifs sans savoir où aller ?

Pas de panique ! Je suis là pour t’aider et aujourd’hui je réponds à tes questions :

– Comment arroser ma Dionée attrape-mouche ?
Quel substrat dois-je utiliser pour rempoter mon Sarracenia ?
– Quel est la meilleure exposition pour mon Drosera ?
Où dois-je placer ma plante carnivore ?
– Faut-il nourrir ma plante ou puis-je utiliser de l’engrais ?

Sans plus attendre, rentrons dans le vif du sujet avec mes 5 conseils pour réussir la culture de ta plante carnivore afin de lui donner toutes ses chances, pour une excellente vitalité.

Aujourd’hui, on va parler des conseils de bases pour réussir la culture de ta plante carnivore.
Pour cela, je vais te donner cinq conseils de culture pour arrêter de maltraiter tes plantes carnivores. Beaucoup de gens s’intéressent à ce végétal, mais malheureusement, c’est un végétal qui est encore trop peu connu et il y a quelques petites règles simples à respecter.

Je vais te donner 5 astuces pour que les conditions soient optimales, pour que les végétaux se portent bien. Avant de commencer, j’ai décidé d’utiliser comme plante cobaye, l’une de mes plantes carnivores préférées qui est le Darlingtonia californica, que j’utilise pour exemple,  pour t’illustrer les cinq conseils.

Le premier conseil de culture, c’est l’arrosage et c’est un point qui est primordial parce que les plantes carnivores demandent soit de l’eau de pluie, soit de l’eau déminéralisée, parce que malheureusement, l’eau du robinet est néfaste pour les plantes, car elles contiennent des minéraux.

Donner une eau qui contient des minéraux à une plante carnivore, c’est comme boire un bon whisky tous les jours.
Les effets sur ta santé ne se font pas directement, mais se font sur le long terme. Eh ben là, c’est exactement pareil pour la plante carnivore. Elle ne meurt pas dès le premier arrosage à l’eau du robinet, mais si tu répètes l’arrosage avec cette eau qui contient des minéraux, je ne donne pas plus de 2/3 semaines à ta Dionaea, ton Drosera ou à ton Sarracenia avant de gentiment dépérir.

Pour arroser tes plantes carnivores, il te suffit d’utiliser une petite soucoupe ou un bac en plastique par exemple.

Tu as également la possibilité de construire un bac étanche, dans lequel tu pourras placer tes plantes carnivores afin que celui-ci fasse, une réserve d’eau et qu’elles aient constamment le pied qui baigne dans quelques centimètres d’eau.


Ce sont des végétaux qui vivent dans des milieux très humides, que l’on appelle les tourbières. Les plantes carnivores demandent donc une humidité constante au niveau des racines, surtout pendant leur période de croissance (printemps/été). Il suffit de verser l’eau délicatement, au fond de la soucoupe ou bien directement dans un grand bac étanche. Ensuite, d’y placer la plante et voilà, l’eau remonte par capillarité dans le substrat, le mélange de terre adapté au bon développement de tes plantes carnivores.

La transition est toute trouvée pour le point 2, car on va parler du substrat spécial plantes carnivores que tu devras utiliser.

Pour te procurer ce mélange de terre pour plantes carnivores et prêt à l’emploi, clique ici.

2) LE SUBSTRAT SPÉCIAL PLANTE CARNIVORE

Il est primordial de rempoter ta plante carnivore dans un gros volume de terre.
Plus ta plante aura d’espace, mieux elle se portera.

C’est comme cela que ça se passe dans la nature, dans les milieux tourbeux.

Le substrat “commun” que tu devras utiliser pour la plupart de tes plantes carnivores se compose de :
– 70% de tourbe blonde
– 30% de perlite

La perlite est une petite roche, qui va permettre de drainer un peu le substrat.

Pour un rempotage réussi, il va falloir choisir, un pot en plastique suffisamment volumineux (et non un pot en terre cuite), car elle va emmener des minéraux à la plante, ce qui est mauvais pour son bon développement.

Pour maîtriser le rempotage, je te conseille ce petit tutoriel : Comment rempoter facilement sa plante carnivore ?

3) L'EXPOSITION PARFAITE

Si tu souhaites que ta plante carnivore soit très colorée (donc assez rougeâtre) et en bonne santé , il va falloir l’exposer en plein soleil.
La grande majorité des plantes carnivores demandent énormément de luminosité (Dionaea, Drosera, Sarracenia, …)

Pour aller plus loin, je te recommande cette petite vidéo pour mieux comprendre l’importance de la luminosité pour la croissance de nos petites protégées.

4) L'EMPLACEMENT DES PLANTES CARNIVORES

Pour le quatrième conseil, il va falloir lui trouver un emplacement de qualité.
Si tu as, dans ton jardin, une serre ou d’une véranda, c’est parfait, je t’invite à la placer dedans.
Personnellement je cultive plusieurs plantes carnivores sous serre mais la grande majorité sont rustiques et résistent jusqu’à du -18°C pour le genre Sarracenia.

Les Dionaea muscipula et certains Drosera tempérés peuvent résister jusqu’à du -10°C environ.

Il est donc tout à fait possible de les cultiver en extérieur, au contraire, c’est même recommandé de respecter le cycle naturel de la plante, avec une période de froid marquée l’hiver.

Tu as également la possibilité de te créer une mini-tourbière afin d’y installer les espèces de plantes carnivores que je viens de citer et qui résistent sans problème au froid.
Pour te créer une tourbière, voici un petit tutoriel qui te sera très utile.

Si tu n’as pas de serre froide, ni de véranda, il faudra impérativement la placer en extérieur et la rempoter dans un gros pot ou dans une tourbière artificielle, avec une exposition très lumineuse.

5) FAUT-IL UTILISER DE L'ENGRAIS POUR NOURRIR NOTRE PLANTE CARNIVORE ?

Pour le cinquième et dernier conseil, c’est l’engrais. Donc tout simplement, l’engrais, je vais te demander de le mettre dans ton placard ou dans un tiroir, mais de ne surtout pas l’utiliser pour les plantes carnivores.

La nature est bien faite et les plantes carnivores ont développé au fil des années, des stratagèmes pour : attirer, capturer et digérer tout un tas d’insectes. Laissons donc faire la nature car elles se débrouilleront très bien sans apport d’engrais.

Cet article touche à sa fin, j’espère que ces 5 conseils t’auront aidé à maîtriser un peu mieux la culture de tes plantes carnivores.

Ou alors, que cet article t’aura donné envie, comme moi, de cultiver ces végétaux insolites

À très vite autour de cette nature insolite, passionnate et dévorante.

Ensemble, cultivons l’insolite
Ciao, Enzo – Les Dents de la Terre 🍀

1 réflexion sur “5 conseils pour arrêter de maltraiter ta plante carnivore !”

  1. Souris Catherine

    Tout simplement un grand merci car j’en ai acheté une ce matin sur le marché et j’ai un peu peur de ne pas savoir lui faire plaisir 😏

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *