La création des DENTS DE LA TERRE

Cette fois ci… Envie de changer un peu le contenu de mes publications sur Facebook.
C’est bien beau de vous montrer de jolies photographies de plantes carnivores mais si je ne vous parle pas du commencement, de la genèse de cette idée, ce projet, cette entreprise, ce métier.

Stand peu professionnel… mais qu’importe, la passion était là !
Le 23 & 24 avril 2016, je réalisais à Saint Sébastien Sur Loire ma toute première foire aux plantes. La commune dans laquelle j’ai grandi. Passionné de plantes carnivores et ayant commencé la multiplication et la production de mes végétaux, j’avais une envie…
Une envie de partager, communiquer, montrer enfin ce que je faisais et arrêter de me cacher en ayant “honte” de cette passion pour le moins insolite. J’ai alors décidé de candidater en tant qu’exposant vendeur auprès de la mairie.
Cette dernière a accepté mon dossier et a également accepté que je vende mes végétaux alors que je n’avais même pas d’entreprise, pas de numéro de SIRET, je n’étais pas déclaré. Normalement interdit de vendre du végétal dans ces conditions, je n’ai pas échappé à mon “concurrent direct”, producteur de plantes carnivores qui est venu discuter avec moi le samedi matin avant que ce beau week-end de folie végétale ne se lance.
Naïf peux être… du haut de mes 18 ans, j’ai écouté et accepté la proposition de mon “concurrent” qui m’a soumis l’idée de trouver une autre foire aux plantes à cette date là et de me laisser l’exclusivité sur Chloroph’îles pour l’année suivante, 2017.

Affiche de ma première foire aux plantes
Début 2017… une terrible nouvelle apprise par la mairie de Saint Sébastien Sur Loire puis que mon dossier se voit refusé par la comité directeur qui organise et gère la foire aux plantes.
UN COUP DE MASSUE, voilà ce que j’ai ressenti alors que je marchais tranquillement vers le lycée un mercredi assez pluvieux.
J’ai directement pris mon téléphone pour demander des explications auprès de la mairie… Concurrence déloyale qu’ils me disaient ! Bien évidemment et ils avaient raison !
Mais d’apprendre qu’un professionnel ait été obligé de passer par l’organisation plutôt que de me communiquer son mécontentement quant à son week-end très mitigé en terme de chiffre d’affaire… Je n’en ai même aujourd’hui pas encore trouvé les mots pour décrire ce sentiment de dégoût qui m’a traversé ce fameux mercredi pluvieux.
Mais qu’importe… ce monsieur et ce week-end a réveillé en moi cette belle envie de monter mon entreprise pour continuer à exercer ce que j’aime faire, c’est-à-dire, communiquer autour de ma passion, exposer aux personnes ce magnifique végétal, tout en le vendant !
A ce jour, quand je prends du recul, je me rends compte que les choses ont énormément évoluées et que la création de mon entreprise est surement l’une des plus belles choses que j’ai pu accomplir dans ma vie. Et ce n’est que le début… l’aventure s’accélère de jour en jour et cette volonté de vivre de ma passion ne cesse de grandir au fil du temps qui passe.
 

Ensemble, cultivons l’insolite
Les Dents de la Terre 🍀

Etudiant Entrepreneur mais aussi arbitre de handball niveau national…

Comme tous les week-end : on prend la route avec “mon asiatique préféré” pour siffler un énième match de handball. Mon binôme supporte depuis maintenant 7 ans mes histoires et aujourd’hui je me suis livré une énième fois à lui…

Je lui évoque mon souhait le plus cher… Celui de vivre de ma passion, de continuer à développer ma petite entreprise pour, un jour je l’espère, vivre de celle-ci et exercer le plus beau métier qui soit (pour moi) !

Est-il vraiment intéressé par ce que je lui dis ? Je pense que oui… Mais, au fond de moi, ce besoin de me livrer, de crédibiliser ce que je mets chaque jour en place pour atteindre les objectifs que je me suis fixé est également important.

Professionnaliser ma passion c’est ce à quoi je dois m’employer ! Toujours cette idée en tête… Essayer pour n’avoir aucun regret.

Fin 2017, j’ai commencé à me renseigner et à faire les recherches nécessaires pour la création de Les Dents de la Terre.

Les Dents de la Terre, un nom qui a été trouvé avec l’aide de mon entourage (toujours faire participer…). Une vidéo et un article sortiront à ce sujet pour vous faire part de la naissance de ce petit nom qui “match” bien pour l’instant.

Au début c’était surtout pour gagner en crédibilité et valoriser “mon petit monde”obtenir un statut et pouvoir “me la péter” à dire que je suis chef d’entreprise 💼👔 (rires).

Plus sérieusement, commencer à me familiariser avec la gestion d’entreprise : communication, démarches administratives, approche financière et toutes ces petites choses qui sortaient de mes domaines de compétences.

Parce que oui, à la base je me lançais dans cette aventure en espérant n’avoir que la partie végétale à m’occuper ! Mais je me suis vite rendu compte que ce n’était aucunement le cas ! MERCI Papa & Maman ❤

  • Avril 2018 : création Les Dents de la Terre
  • Juin 2018 : journée Nature à Talmont Saint Hilaire (Vendée -85)
  • Septembre 2018 : Folie des Plantes de Nantes
  • Septembre 2018 : entrée en Licence Professionnelle ; métiers de l’entrepreneuriat (Quimper -29)

A ce jour et grâce à mes stages avec la ville de Nantes durant mes études, j’interviens maintenant aussi comme animateur pour le Jardin des Plantes et comme médiateur scientifique au Quai des Plantes.

La partie communication, je m’en occupe et je vous avoue prendre un grand plaisir à vous partager mes aventures sur les différents réseaux sociaux (Facebook et Instagram).

Et depuis peu, un petit nouveau s’est lancé dans les vidéos YouTube et ce petit nouveau c’est moi !

Cette belle aventure n’en est qu’au commencement.

Rendez-vous prochainement pour un nouvel article et à mardi soir (27 novembre) pour le début d’une série de vidéos sur ma chaîne YouTube ! https://bit.ly/2PQUEd

Ensemble, cultivons l’insolite

Les Dents de la Terre 🍀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *